fbpx

Une méthode  altérnative pour lutter contre la hernie discale et l’arthrose

 

Il est probable qu’une personne de votre entourage ou vous-même souffriez de douleurs relatives à des maladies comme la hernie discale, l’arthrose ou diverses lombalgies. Ces maladies, nous y sommes tous confrontés, de près ou de loin. Et si je vous disais de sortir un peu des médecines que vous connaissiez jusqu’à présent, si je vous disais qu’il existe une nouvelle méthode qui a déjà fait ses preuves ? Voulez-vous en savoir plus ?

Méthodes

 

Dans de nombreux domaines, la médecine conventionnelle possède une fâcheuse tendance à s’intéresser aux symptômes plutôt qu’aux causes de la maladie et à la prévention. Actuellement, les traitements proposés pour soulager les fortes douleurs vont être axé sur le « masquage » de celle-ci (avec souvent des effets indésirables à la clé…) et non sur la régénération du corps. La bonne nouvelle c’est qu’il existe une méthode, sans effets secondaires répertoriés se trouvant en accord avec l’AMM (autorisation de mise sur le marché). Cette méthode, l’hydrotomie percutanée, va soulager les douleurs en soignant en profondeur notre corps, tout en éliminant les symptômes. Elle consiste en l’injection de solution saline ou autres produits (oligoéléments, vitamines, anti inflammatoires, vasodilatateurs…), en sous-cutanée. Ce processus possède l’avantage d’être local, le produit en question ne circulant pas dans notre organisme tout entier.

la médecine conventionnelle possède une fâcheuse tendance à s’intéresser aux symptômes plutôt qu’aux causes

De nombreuses personnes sont affectées par une hernie discale, celle-ci aura tendance à leur gâcher la vie, elles se voient souvent dans l’obligation de rester allongées et de cesser toute activité quelquefois même la plus minime.

médicaments contre la douleur

Actuellement, les traitements proposés pour soulager les fortes douleurs vont être axé sur le « masquage » de celle-ci

Dans ce cas, l’hydrotomie percutanée, grâce à une injection d’eau de mer et de bien d’autres nutriments, va permettre de régénérer les disques vertébraux lésés. Les résultats peuvent être impressionnants dès la première séance (au bout de quelques jours) ou mettre un peu plus de temps à intervenir, cependant le jeu en vaut la chandelle. En effet, combien de personnes ayant connu les fameuses infiltrations courantes comme des injections d’acide hyaluronique par exemple, censées apaiser les symptômes de la hernie discale, sont encore en souffrance ? (1)

l’hydrotomie percutanée, grâce à une injection d’eau de mer et de bien d’autres nutriments, va permettre de régénérer les disques vertébraux lésés

Nous le savons rarement mais, dans ces pathologies, nos disques commencent par se déshydrater. Nos organes sont alimentés par un système de microcirculation capillaire. S’agissant de nos vertèbres, un arrêt ou un ralentissement du réseau capillaire (censé irriguer) se produit.

Grâce à ces techniques, les disques se regonflent rapidement, comme des éponges, les nerfs coincés se dégagent et les douleurs s’arrêtent. Dans ces conditions de réhydratation massive, la dégénérescence stoppe et le processus de reconstruction recommence, l’ostéogénèse l’emporte sur l’ostéolyse. En outre, l’eau permet l’hydratation de la matrice extracellulaire avec une meilleure diffusion locale sur la lésion ciblée. D’autre part, la microstimulation occasionnée par les piqures, est également importante puisqu’elle agit de façon mécanique dans le coussin d’hydrotomie.

les 3 méthodes d’hydrotomie percutanée :

 

  • la mésochélation : dans le cas de lésions dégénératives (type arthrose) elle va actionner la micro-circulation, hydratation, nutrition et détoxication
  • la mésoperfusion : permet d’agir localement et rapidement sur les lésions, elle amplifie le procédé d’hydrotomie dans le temps
  • la mésovaccination : permet de stimuler, de façon contrôlée, la muqueuse immuno-incompétente grâce à des vitamines et oligo-éléments

Rien ne vous empêche de tenter l’expérience pour vous faire une idée et vous refaire une santé !

Pathologies soulagées par l’hydrotomie percutanée

 

Les maladies traitées par ces méthodes sont nombreuses. Il s’agit de lésions lombaires mais ces méthodes vont bientôt s’étendre à un plus large panel de maladies. Pour l’instant, ces méthodes sont utiles pour les pathologies suivantes : Arthrose dégénérative ou évolutives avec tassements vertébraux, lombalgies, lumbagos, discopathies, périarthrite calcifiante de l’épaule, myélocervicarthrose, névralgies, sciatiques, canal lombaire étroit, tendinites

Quel avenir ?

 

Il est maintenant possible de pratiquer ces soins au cabinet d’un mésothérapeute ou bien à l’hôpital. Cette procédure possède de grandes perspectives d’avenir, même pour d’autres pathologies type maladie de Crohn ou colopathie. Ce concept doit faire son chemin. Dans un premier temps, une étude scientifique de 2009, sur 25 patients, s’est révélée très prometteuse. En effet, ces patients, réfractaires aux traitements non chirurgicaux, ont reçu une injection intradiscale, sous haute pression, de solution saline. Aucun événement indésirable n’a été noté pendant et après l’intervention, hormis un lumbago léger qui a disparu en une semaine. L’IRM a confirmé la disparition de la hernie sur 20 patients et montré un échec sur 5 patients. Nous pouvons en conclure que l’hydrotomie percutanée conduit à un soulagement rapide de la douleur, avec de bons résultats chez les patients présentant une hernie discale lombaire résistante à un traitement médical (2).

l’hydrotomie percutanée conduit à un soulagement rapide de la douleur

D’autres études scientifiques seraient nécessaires pour les diverses pathologies lombaires, cependant, de nombreux témoignages attestent d’une efficacité réelle avec une diminution ou un arrêt des douleurs. N’hésitez pas à vous renseigner sur ces méthodes qui vont améliorer votre quotidien !

 

Références bibliographiques :

(1)    Kanai A ; Traitement de la hernie discale lombaire par injection percutanée intradiscale à haute pression de solution saline ; Pain Med 2009 janvier; 10 (1): 76-84. doi: 10.1111 / j.1526-4637.2008.00546.x.

(2)    http://www.hydrotomiepercutanee.com/mesochelation.html

vous aimerez aussi

Pin It on Pinterest

Share This