fbpx

Laissons laissons entrer le soleil…

 

Il ne s’est pas fait attendre cette année, il nous est indispensable, il embellit notre corps et notre humeur… De nombreuses recherches ont démontré qu’en excès il peut amener des désagréments dermatologiques. En revanche, en prenant certaines précautions, il nous est extrêmement salutaire et ce à plusieurs titres.

Pourquoi les tournesols se tournent-ils vers lui? Ils ont bien une bonne raison!

L’héliothérapie est un concept de notre siècle, il en était tout autrement pour nos aïeux. Ceux-ci  se protégeaient du soleil, du moins lorsqu’ils avaient la possibilité de le faire (et sans produits solaires). Le statut social exigeait alors un teint blanc et des mains non hâlées. Les dames de la haute société se mettaient à l’abri de ses rayons avec des voilettes, des gants et des chapeaux (on retrouve, à l’heure actuelle, ce même souci chez les asiatiques). Les gens du peuple, surtout ceux qui travaillaient la terre, aménageaient leur temps de travail en fonction du soleil. Ainsi, on trouve encore des traces de cette pratique dans certaines de nos régions, en particulier le Languedoc : les paysans travaillent très tôt le matin, rentrent chez eux vers 10 heures du matin et ne reprennent leurs activités qu’en fin d’après-midi lorsque le soleil est déjà bas dans le ciel.

Maintenant tout est inversé, un teint pâle et anémique n’est plus à la mode, Il faut être hâlé du 1er janvier au 31 décembre, cela montre que l’on est sportif, dynamique, en pleine santé  ou du moins que l’on a les moyens de se payer des U.V. Et là bonjour le vieillissement prématuré !

Cependant l’on sait maintenant que les rayons ultraviolets (UVA ou UVB), si l’on y prend pas garde peuvent être synonymes de cancer et l’on a rapidement diabolisé notre astre solaire ces 20 dernières années.

Depuis la seconde guerre mondiale et l’avènement des congés payés,  nous sommes passés d’un extrême à l’autre. Après avoir connu des époques où l’on appréciait les expositions longues et répétées au soleil, nous en venons à nous en méfier complètement, ne le prenant qu’avec parcimonie préférant nous enduire de crèmes solaires indice de protection 60. On peut se sentir perdu face aux informations contradictoires concernant le soleil. Qu’en est-il vraiment ? Quelle attitude adopter face à cet astre qui nous inonde quotidiennement ?

tournesol suit soleil

Le tournesol n’est pas fou !

Puis-je m’exposer ?

La réponse à cette question va vous arriver sans tarder ! 50% de la population mondiale est carencée en vitamine D (*), vitamine induite, notamment, par les ultraviolets. Cette carence peut provoquer de nombreux problèmes comme l’ostéoporose et de nombreuses maladies chroniques. La réponse est donc : OUI, il est nécessaire de s’exposer quotidiennement, cependant il est fortement recommandé de respecter certaines précautions avant d’aller « bronzer ».

Comment s’exposer ?

Préparer sa peau :

Pour une bonne protection avant et pendant la période estivale, voici quelques astuces :

Consommer des légumes colorés (ce qui devrait être une habitude en toutes saisons), vous apportera les bétacarotènes et antioxydants nécessaires afin de protéger votre peau en cas d’exposition. Avant toute chose, vous pouvez exfolier votre peau avec un bon exfoliant naturel afin d’en éliminer les cellules mortes. Nous connaissons les effets de la carotte dans ce domaine, en revanche, le poivron, la tomate, les abricots, comme la majorité des fruits et légumes, apporteront les nutriments essentiels à un épiderme bien préparé! Les aliments riches en vitamine A et en acides gras essentiels, comme l’œuf ou les poissons gras seront idéaux pour compléter notre préparation!

Outre l’aspect alimentaire, nous ne saurions que vous conseiller de toujours vous munir, en période estivale, d’un chapeau et de bonnes lunettes de soleil. Votre visage, ainsi protégé, conservera son apparence jeune plus longtemps! De plus, une exposition au soleil progressive, dès le printemps, permettra d’habituer votre peau.

Lorsque vous désirez prendre le soleil, choisissez une heure où le soleil est moins fort, par exemple à partir de 16h ou bien entre 8h et 10h30. Une petite heure d’exposition suffira à vous apporter un hâle harmonieux et une belle énergie.

Petite astuce, si vous ne voulez pas voir apparaitre, à l’aube de la cinquantaine, des taches brunes dans votre cou, évitez de mettre du parfum le jour de l’exposition. En été, réservez votre fragrance préférée pour les soirées.

soleil anti dépresseur

Le soleil est un anti dépresseur naturel

Les bienfaits de l’héliothérapie :

 

L’héliothérapie (se soigner grâce au soleil) est très utile pour traiter les pathologies dues à des carences en vitamine D. En effet, si celle-ci nous fait défaut, elle peut être à l’origine de nombreux troubles et d’une importance capitale comme, par exemple, des maladies des os (ostéoporose…) ou des dents. Cette vitamine est en pleine étude et n’a pas encore révélé toute l’étendue de son mode d’action.

En effet, elle permet de fixer le calcium dans votre corps ! Sans elle, vous pourriez ingérer tout le calcium possible, cela ne servira à rien car il ne se fixera pas et, devinez quoi, on a trop souvent des carences de nos jours, pour quelles raisons ?

Premièrement, notre lieu de travail, la plupart du temps (sauf si l’on est jardinier ou chef de chantier) se situe trop souvent à l’intérieur, devant un ordinateur. Ensuite, on nous préconise à tout bout de champ que pour toute exposition solaire il faut appliquer un écran total (entre nous, la plupart bourrés de produits chimiques…). Une exposition avec des produits de protection solaire ne permet pas la synthèse de la vitamine D. Alors mieux vaut s’exposer une petite demi-heure, à une heure où le soleil n’est pas trop fort et vous ferez le plein !

D’autre part, le soleil est l’antidépresseur le plus naturel ! Inversement, n’avez-vous pas constaté une baisse de moral certains jours de pluie ?

Le soleil est même utilisé pour traiter certains problèmes de peau comme le psoriasis.

Evidemment, outre ses bienfaits, il y a des risques à s’exposer. Mais alors que risque-t-on ?

Pensez à protéger les enfants

Les risques d’une mauvaise exposition

Nous ne le savons que trop bien, le soleil peut engendrer de graves cancers cutanés.

En effet, s’exposer trop longtemps et aux mauvaises heures, de façon quotidienne (et oui certains le font !) et sans avoir préparé son corps en amont, comme nous l’avons vu plus haut, peut s’avérer hautement dangereux. Non seulement, pour votre santé mais aussi pour votre capital jeunesse. Prudence donc !

Quels sont les remèdes ?

 

Si, malgré tout, vous n’avez pas suivi les recommandations et pris certaines précautions, que faire ?

Bien-sûr nous déconseillons la surexposition au soleil mais si c’est arrivé malgré tout…

Une fois rouge tel un homard sorti de l’eau bouillante, et oui, vous souffrez et il est trop tard… Cependant, vous pouvez non seulement diminuer la douleur et surtout nourrir votre peau afin que les méfaits à long terme soient minimisés.

Vous l’aurez peut être remarqué, chez Dix fois mieux, nous préférons les remèdes naturels au détriment des produits industriels et chimiques (crèmes après soleil, Biafine…). Voici nos remèdes préférés !

  • L’huile de Millepertuis

Au début de l’été fleurit une plante aux pétales jaunes, salutaire non seulement pour notre peau et également pour notre moral (antidépresseur naturel !) c’est l’herbe de la St Jean, c’est-à-dire le Millepertuis. Cette jolie fleur, cueillie et mise dans l’huile d’olive à macérer pendant 2 mois prendra une belle couleur rouge et constituera un excellent après soleil. Cette huile sera merveilleuse pour de nombreux problèmes de peau tels les coups de soleil, les irritations, l’acné, le psoriasis, les inflammations et les douleurs. Elle est même cicatrisante ! Conservez-là à l’abri de la lumière dans un flacon sombre (pour ne pas en altérer les propriétés).

  • L’Aloé Véra

Cette panacée de la pharmacopée naturelle est extraordinaire pour traiter de nombreux maux et soigne les brulures à la perfection ! Les feuilles de cette plante grasse renferment un gel transparent que vous pouvez appliquer sur vos brulures et coups de soleil ! Ce gel va reminéraliser et hydrater votre peau. Evidemment, vous pouvez en trouver en tubes dans le commerce. Dans ce cas, vérifiez bien qu’il n’y a pas trop d’ingrédients ajoutés. Normalement le principal ingrédient doit être l’Aloé Véra… A l’heure actuelle, on trouve des feuilles fraiches dans certains magasins bios ou dans certains points de vente de légumes et de fruits exotiques. Vous pouvez également en cultiver quelques pieds sur le rebord de votre fenêtre ou dans votre chambre (une excellente plante pour purifier l’air intérieur). Mieux vaut prévenir…pour éviter les taches pigmentaires plus tard, badigeonnez-vous d’Aloé Véra après chaque exposition.

  • L’huile de coco

Chez nous, elle occupe aussi bien une place de choix dans la cuisine que dans la salle de bain. Une huile de coco de qualité biologique sera votre alliée pour confectionner de savoureux plats mais également pour nourrir vos cheveux et votre peau. A la suite d’un coup de soleil, son effet nourrissant et apaisant sera salvateur pour votre épiderme.

  • Les coupeurs de feu

Même les plus sceptiques d’entre nous constaterons l’efficacité de ces pratiques (qui nous dépassent !). Même les hôpitaux, comme à Annecy ou à Genève, commencent à avoir recours à ces personnes au service des grands brûlés. Vous avez peut-être même quelqu’un dans votre entourage initié à ces pratiques…Que font-elles ? Concrètement c’est difficile à croire et pourtant….une imposition des mains au dessus de la zone brûlée, accompagné de prières et la « magie » opère…

De nombreux autres remèdes sont efficaces comme le beurre de karité ou le beurre de cacao, nous nous contenterons ici d’énoncer nos favoris J !

 

Attention aux crèmes solaires

 

Peut-être êtes-vous sensibilisé au fait que notre monde industriel amène bon nombre de perturbateurs endocriniens et produits chimiques en tous genres dans presque tout ce que nous consommons. Les crèmes solaire ne font pas exception! Même la crème solaire « bio », les efforts sont bien réels et limitent les dégâts mais attention tout de même aux ingrédients !

Mieux vaut une exposition raisonnée et préparée plutôt que de se tartiner de produits dont les noms nous échappent et les conséquences encore davantage… Par exemple, les crèmes solaires contiennent presque toujours du dioxyde de titane (ce qui va donner sa coloration blanche), ce dioxyde contient souvent des nanoparticules nocives pour notre organisme et notre cerveau que l’on ne peut pas malheureusement évacuer naturellement. Il y a aussi énormément de conservateurs, et pas uniquement des parabènes…Les trop nombreux ingrédients vont donner un produit résistant à l’eau, je vous laisse le soin d’imaginer le nombre de produits nocifs nécessaires à leur formulation. Il en existe aussi sous forme de sprays et là attention à vos poumons !

Je déclare alors la guerre aux radicaux libres qui font vieillir l’épiderme, oui mais sans produits chimiques de préférence ! Il est alors préférable d’abuser de chapeaux à larges bords, casquettes, parasols, t-shirt de plage (pour les enfants), larges lunettes de soleil…plutôt que de s’enduire de ces produits qui, non seulement ne nous font pas de bien, mais nuisent gravement à nos chers poissons, aux coraux et aux fonds marins….

 

vous aimerez aussi

Pin It on Pinterest

Share This