Nom de Zeus ! pourquoi cette idée saugrenue ? Pourquoi vivre comme nos aïeux ? Le monde moderne nous facilite tellement la vie, alors pour quelles raisons serions-nous tentés de nous séparer de notre précieux frigo ?

Cette idée a commencé à germer dans mon esprit quand nos habitudes de consommation ont abouti à amenuiser considérablement le contenu de notre réfrigérateur. J’ai constaté que seule une plaquette de beurre et quelques légumes (juste une étagère) y résidaient. Je me suis alors questionnée sur l’utilité d’un si gros appareil demeurant à moitié vide la plupart du temps. Et dire qu’il y a 5 ans, lorsque mon frigo est tombé en panne, je me suis demandé comment  j’allais faire pour m’en acheter un autre ! C’était alors une catastrophe pour moi !

Le jour où j’ai visionné une émission sur la vie d’une famille qui vivait sans réfrigérateur depuis des années, j’ai tout de suite été conquise. Car en fait, si nous y réfléchissons bien nos aïeux conservaient tous types d’aliments sans électricité, la nourriture était précieuse et ils ne faisaient pas de gâchis. J’ai alors glané des informations sur cette possibilité de vivre sans frigo de façon à y parvenir dans les meilleures conditions. Et bien, devinez quoi ? Depuis 7 mois nous avons vendu notre réfrigérateur.

 

 

température frigo du désert

Température constante toute l’année

Sans frigo en été ? Même pas peur

 

Tout va très bien ! point de nourriture oubliée, pourrie ou gâchée ! Dans la cuisine, c’est un réel gain d’espace et de lumière, nous y avons donc installé de charmantes étagères à la place, afin de stocker tous les bocaux de nourriture, en espérant pouvoir bientôt investir dans un garde-manger grillagé « à l’ancienne ».

En prenant l’habitude de vous passer d’aliments industriels et en réalisant un maximum de denrées « maison », vous constaterez  très vite que votre santé, votre portefeuille et vos habitudes de stockage vont se modifier peu à peu.

 

 

Comment conserver mes aliments sans frigo ? :

 

Tout dépend évidemment de vos habitudes alimentaires et  d’achat. Si votre alimentation est principalement basée sur les fruits, légumes, légumineuse, graines…ce concept est totalement fait pour vous. Tout dépend également de votre lieu d’habitation. En effet, si vous aimez la viande et que vous habitez à 1h de la boucherie, vous ne pourrez pas en consommer aussi souvent ! En revanche, si votre consommation est plus occasionnelle, rien ne vous empêche, au moment où vous avez une folle envie d’une bonne escalope, de l’acheter le matin même pour la consommer à midi.

Eureka ! le frigo du désert :

 

Plusieurs ouvrages et sites internet nous vantent les mérites du frigo du désert. Difficile d’imaginer que l’on puisse conserver nos légumes dans un pot en terre cuite sans que ceux-ci ne s’altèrent rapidement, surtout en été. J’ai donc voulu tenter l’expérience et je suis conquise. Nous y mettons tous nos légumes et ils se conservent même mieux que dans un réfrigérateur, ceux-ci restent fermes et conservent leurs saveurs ainsi que leurs nutriments (ce qu’un trop grand coup de froid peut altérer…).

Comment  réaliser son frigo du désert ?

Ça ne coûte pas grand-chose. Il suffit de trouver un grand pot en terre cuite ainsi qu’un autre pot d’une taille inférieure. Vous placerez le plus petit à l’intérieur du grand, séparés par une épaisseur de sable. Il est conseillé de l’installer à l’extérieur de votre logement, recouvert d’un linge aéré (comme une toile de jute). Vous arroserez le sable chaque jour.

 

 

fabrication frigo du desert

2 pots, du sable et un peu d’eau… c’est parti !

Vos légumes resteront frais et croquants très longtemps !

 

Nous mettons donc dans notre frigo du desert la majorité de nos légumes. Les carottes ou les panais, se conservent très bien enfouis dans un bac rempli de sable. Les pommes de terre seront stockées dans un endroit à l’abri de la lumière. Concernant vos fruits, retenez qu’il vaut mieux séparer les pommes et bananes du reste. J’ai moi-même deux corbeilles de fruits distinctes. Et les fois où je souhaite faire murir mes avocats ou mes kiwis plus vite, je les place dans la corbeille pomme-bananes !

De très nombreuses astuces sont à connaître, les radis ou les salades, par exemple, se conservent très bien dans un bol d’eau.

Si par hasard, il me vient une envie de calamars persillés ou d’un poulet fermier, rien ne m’empêche de les acheter et de les consommer le jour-même.

Les fromages, quant à eux, sont meilleurs s’ils ne sont pas conservés au frigo. Vous favoriserez les fromages à pates dures l’été et consommerez les pates molles en hiver.

Concernant le beurre, dont nous sommes friands, aucun problème durant la saison hivernale, il sera bien à l’abri dans votre bon vieux beurrier. Pour les périodes chaudes, il existe des beurriers à eau, cependant,  vous pouvez aussi bien plonger votre plaquette de beurre dans un bol d’eau fraiche et le sortir des que vous en avez besoin, il ne se gorgera pas d’eau.

Nous avons tout de même conservé, à la cave un petit congélateur pour les glaçons et les glaces et pour continuer à consommer des bières bien fraîches.

 

 

frigo du desert

Idéal pour la conservation de vos fruits et légumes

 

 

Qu’est ce que j’y gagne ?

 

  • Je conserve au mieux la saveur des aliments ainsi que leurs qualités nutritionnelles
  • Il y a davantage de place et de lumière dans notre cuisine
  • C’est une économie d’énergie
  • Moins de gaspillage alimentaire (on entasse dans le frigo et on en perd la moitié…)
  • Du calme, adieu au ronronnement quasi constant de l’appareil
  • Adieu les produits industriels

 

 

 

gain de place cuisine

Un vrai gain de place

Cette manière de vivre permet de dire NON à la société de « sur-consommation »

 

dans laquelle la majorité des aliments proviennent du rayon frais des supermarchés. Pourquoi ne pas préférer la qualité locale du paysan qui fait son propre fromage ou ses volailles ? Vous voulez du fromage râpé et bien, râpez-le ! Faites le test de comparer le fromage du fermier que vous aurez râpé vous-même à celui, acheté déjà râpé du supermarché, vous constaterez que l’on consomme des aliments sans saveurs, à notre insu et en fermant les yeux. Et bien je vous le dit HAUT ET FORT;

je préfère manger un poulet d’une ferme locale une fois par an plutôt que de consommer une viande en barquette, sèche, dure et sans saveur (élevée aux antibiotiques et dans la souffrance la plupart du temps…).

Croyez-moi, en l’absence de frigo vous vous tournerez davantage vers des produits de qualité et le fait-maison ! Si vous n’êtes pas encore prêts pour cette expérience, rien ne vous empêche de commencer à vous fabriquer un frigo du désert et à acheter un réfrigérateur de plus petite taille.

Pour ceux qui s’interrogeraient, nous sommes une famille de trois personnes et adorons recevoir des amis. Cet appareil ne nous manque absolument pas et les amis ont toujours de quoi se régaler à la maison !

vous aimerez aussi

Pin It on Pinterest

Share This