Non à l’endettement durant les fêtes !

 

Je prends un réel plaisir à regarder des émissions culinaires mais également celles traitant des produits de consommation habituelle des français et même des étrangers.
J’ai été surprise, dimanche dernier, en regardant une émission sur les produits phares de noël et du budget des français consacré à celui-ci. J’ai été choquée et je vais vous expliquer pourquoi.
On nous montre une mère de famille à revenus modestes, faisant ses courses de Noël. Celle-ci déplore de ne pas pouvoir se faire autant plaisir qu’elle le voudrait en raison de ses modestes finances.

Nous sommes d’accord, pour le français moyen, faire ses courses de noël, relève de l’endettement sur deux mois… cadeaux et produits alimentaires de luxe compris.
En réalité, personne ne vous y oblige. Il s’agit ici de faire des achats intelligents au lieu de pourrir vos enfants de jouets hors de prix qui vont se retrouver très vite au rebut. Mais ceci est un autre débat 😉

J’étais donc choquée, durant cette émission, de suivre cette femme, devinez où ? Dans les rayons d’un supermarché.

Parce que tout le monde croit que le supermarché est le lieu que l’on doit privilégier lorsque l’on dispose d’un petit budget. Et bien c’est archifaux !

Je ne sais pas vous mais la dernière fois que j’ai fait mes courses au supermarché (il y a environ 5 ans de cela), au bout de 5 articles, j’en avais déjà pour 60€. On croit rêver ou plutôt cauchemarder !

Alors voilà, j’ai envie de vous donner 5 conseils pour ne pas vous ruiner et passer de bonnes fêtes :

1. Cuisinez

Dans ce reportage, la personne se plaint du prix de la buche, en général entre 11€ et 20€ en supermarché. Ces produits ne sont même pas savoureux et encore moins naturels.
Euh, il n’y a pas comme un problème là ? Si vous le faites vous-même, votre dessert ne vous coûtera que 4€, tout dépend de ce que vous mettez dedans mais votre buche sera toujours meilleure et bien moins chère qu’en grande surface.
Alors pourquoi ne pas prendre ce temps de préparation comme un moment privilégié à partager avec vos enfants ? Je vous le jure, les enfants aiment cuisiner lorsqu’on les implique dans la cuisine.
Concernant l’apéritif, tout peut être fait maison et c’est aussi un super jeu pour vos enfants. Faites des chips de parmesan (ça prends vraiment 5 minutes), faites torréfier des noisettes, des amandes, des noix. Découpez quelques carottes et choux fleur et faites une bonne sauce. Faites de petits toasts « maison ». Ne dépensez plus des fortunes dans votre magasin de surgelés pour des denrées toutes faites. Vous aurez alors la satisfaction de faire plaisir à votre entourage avec vos créations.

cuisiner enfant

Prenez le temps de cuisiner en famille, les enfants adorent s’impliquer.

 

2. Ne cédez pas aux tendances

Ce n’est pas parcequ’on a toujours cuisiné une dinde à Noël que cette année, elle va être obligatoire. Vous pouvez tout autant vous régaler autrement.
Si, par exemple, le chasseur du coin vous propose un cuisseau de chevreuil ou de sanglier et bien pourquoi ne pas réaliser un plat succulent. Saisissez les opportunités qui se présentent et adaptez-vous. Si votre belle mère vous apporte des champignons cueillis cet automne et bien cuisinez-les en accompagnement. Si le voisin vous apporte un potiron et bien faites donc un gratin !

3. En vrac

Acheter en vrac est devenu plus facile de nos jours et cela permet de ne prendre que l’exacte quantité dont vous aviez besoin. De plus, hors des supermarchés, vous aurez moins de tentations sur des aliments inutiles.

supermarché

Budget réduit et supermarché ne font pas bon ménage.

 

4. Les équivalents

Je n’irai pas jusqu’à vous conseiller d’acheter du pâté à la place du foie gras mais il y a quand même de bonnes alternatives pour certains produits.
Dans l’émission vue dimanche dernier, les animateurs avaient réalisé des tests à l’aveugle, par exemple, entre des toasts de saumon fumé et des toasts de truite fumée ; également entre le Crément et le Champagne. Et bien, figurez-vous que les participants n’ont pas réussi à faire la différence. Pourtant les prix, eux, sont bien différents.
Si vous n’êtes pas attaché à votre saumon de noël, tentez la truite fumée. En plus, elle ne contiendra pas de métaux lourds puisqu’élevée en eau douce. Adieu mercure !

5. Ne pourrissez pas les petits

Pour tout vous dire, j’ai toujours acheté les cadeaux de mon fils au vide grenier. Vous y trouver des jouets, vêtements, livres, peluches…comme neuf à des prix entre 1 et 5€. Pour de grands jeux de Lego ou Playmobil ce sera plutôt 15 ou 20€ (au lieu de 70€ en magasin pour certains…). Non seulement vous donnez une seconde vie aux objets mais en plus vous dépensez beaucoup moins.
Je peux vous dire que mon fils a toujours sauté au plafond en recevant mes cadeaux, même lorsque le cadeau en question n’était pas sur sa liste du père noël.

A quelques jours des fêtes, il est encore temps de ménager votre porte monnaie. Envisagez une autre manière d’aborder les fêtes et la vie en général !

vous aimerez aussi

Pin It on Pinterest

Share This